Bienvenue!
Bienvenue!

Langue: Pregnancy Calendar  Enceinte d.une semaine  Settimane di Gravidanza  Die Schwangerschaftswochen
03

La nutrition pendant le premier trimestre

Idéalement, l’état nutritionnel devrait être équilibré avant même la conception, ce qui permet de mettre en place toutes les modifications nécessaires et les habitudes d’alimentation saines d’être bien ancrées avant la grossesse. La vérification d’avant conception peut aussi inclure une discussion sur l’état de vos immunités, des suppléments en vitamines et minéraux (vitamines prénatales), de l’historique des menstruations, des grossesses précédentes, de la santé générale et du poids, des maladies et traitements, de la consommation de la caféine, l’alcool, le tabac et autres drogues.

Les organes principaux commencent tous à se former dès le premier trimestre, donc un environnement sain dès le début de la grossesse est critique pour le développement du bébé. Voici une présentation rapide de la formation des organes :

• 4 semaines : le placenta et le sac amniotique commencent à se former
• 5 semaines : le tube neural se forme, il deviendra par la suite la colonne vertébrale, les nerfs et les vertèbres. Le cœur et le système circulatoire commencent à se former.
• 6 semaines : le cœur bat à 100 – 160 coups par minute, le nez, la bouche et les oreilles commencent à se former, les intestins se développent, le cerveau, les muscles et les os commencent tous à se former.
• 7 semaines : le foie a commencé à fabriquer des cellules sanguines, l’appendice et le pancréas sont formés, les mains et les pieds se développent
• 8 semaines : les doigts et les orteils se forment
• 9 semaines : le cœur se divise en 4 chambres, les yeux sont formés, le placenta prend en charge la fabrication d’hormone
• 10 semaines : les reins sont formés

Comme le développement des organes vitaux commence presque immédiatement, il est crucial de prendre des vitamines prénatales contenant entre 0,4 et 0,8 mg d’acide folique et de manger équilibré dès la période de préconception.

• Les calories sont le facteur le plus important pour le poids à la naissance. La plupart des femmes n’ont pas besoin d’augmenter leur consommation de calories avant le second trimestre, lorsque 340 calories supplémentaires par jour sont requises, et de même, 450 calories supplémentaires pour le troisième trimestre.
• Protéine : la recommandation est de 1,1 g par kg par jour, ce qui est légèrement supérieur aux femmes non enceinte (0,8g/kg/jour)
• Glucide : est recommandé 175g/jour (130g/jour pour les femmes non enceinte)
• Graisse : un apport en acides gras poly-insaturés semble avoir un effet positif sur le développement neural, alors que les acides trans semblent avoir l’effet inverse sur le développement du fœtus.
• Vitamines : assurez-vous de prendre des vitamines prénatales qui contiennent de l’acide folique (vitamine C). Pour une liste des micro nutriments et leurs rôles dans la grossesse, consultez l’article sur les suppléments vitaminés pendant la grossesse.
• Mercure : que l’on trouve dans certains poissons. Les femmes enceintes doivent éviter de manger du requin, espadon, ou les autres poissons riches en mercure. La crevette, le saumon et le thon (sauf le thon rouge) sont des poissons faibles en mercure et contiennent des graisses saines, vous pouvez en consommer deux fois par semaine.
• Caféine : 200 mg ou moins par jour est préconisé. La quantité de caféine varie selon les marques de soda, de café, de thé et de chocolat. Le café (24 cl) contient environ 100 à 250 mg. Le soda (35 cl) contient environ 50 mg. Le thé (24 cl) environ 35 mg. Le chocolat varie beaucoup, mais peut aller jusqu’à 25 mg par portion.
• Les sucres artificiels : il n’y a aucune preuve montrant une augmentation des risques de déformation à la naissance.
• Cuisson et manipulation : il est généralement recommandé de ne pas manger de viande, poisson ou œuf cru ou mal cuit. La seule exception est les sushi. Une congélation correcte du poisson cru élimine les parasites et bactéries dans leur majorité, donc les sushis sont considérés comme sans danger.
• Restrictions : il peut s’avérer difficile pour les femmes végétariennes, pour celles qui ne peuvent pas digérer certains aliments ou celles qui ont des allergies, d’obtenir des acides aminés, du fer, des minéraux, des vitamines et du calcium en quantité adéquate pour le développement fœtal. Il faut consulter un diététicien pour maximiser la santé de la mère et du fœtus.

En général, les femmes qui mangent trois repas par jour contenant des légumes, fruits, céréales entières, des produits laitier à faible teneur en graisse, et des protéines animales, ont un apport nutritionnel adéquat. Par contraste, les femmes qui sautent des repas ou consomment beaucoup de bonbons, soda, gâteaux et chips sont plus à risque de déficiences dans certains domaines.

Même si les exigences en termes de calories augmentent bien pendant la grossesse, l’augmentation est très légère. De la même manière, les femmes enceintes doivent prendre du poids, mais si la prise n’est pas importante.

• IMC < 18,5 (sous poids) : gain 12 – 18 kilos
• IMC 18,5 – 24,5 (poids normal) : gain 11 – 16 kilos
• IMC 25 – 29,9 (sur poids) : gain 7 – 11 kilos
• IMC > 30 (obèse) : gain : 5 – 9 kilos

IMC est l’acronyme de « Indice de masse corporelle », et vous pouvez le calculer avec la formule suivante :
Poids en Kg /(taille en mètre)²

En conclusion, une nutrition adaptée doit être mise en route avant la grossesse et continuer lors de la période post natale. Les petites augmentations en calories, protéine et glucides sont préconisées et devraient provenir de sources d’aliments et de nutritions diversifiées. Une quantité modérée de prix de poids doit avoir lieu pendant la grossesse, et doit être basée sur le poids pré grossesse.

Leave a Reply