Bienvenue!
Bienvenue!

Langue: Pregnancy Calendar  Enceinte d.une semaine  Settimane di Gravidanza  Die Schwangerschaftswochen
17

Créer un plan d’accouchement

L’accouchement est forcément l’aboutissement des 9 mois de grossesse, et surtout le début de la parentalité, donc il semble naturel que vous vouliez que tout se passe parfaitement. Cependant, l’accouchement peut s’avérer très imprévisible, et il est important de comprendre l’impossibilité à ce que tout se passe parfaitement comme vous l’aviez prévu. Par exemple, vous pouvez créer un plan d’accouchement naturel par voix basse, et il se peut que tout se passe comme vous le vouliez. Mais si le bébé est en danger, le docteur peut être forcé de pratiquer une césarienne pour le sortir aussi rapidement que possible, tant pour sa santé que pour la votre. Les docteurs étudient pendant des années, et sont formés à accoucher des bébés de la manière la plus sûre possible, donc leur expertise et recommandations médicales doivent avoir la priorité, même si elles vont à l’encontre de votre plan d’accouchement. Ainsi, il est important de se sentir à l’aise avec votre docteur et, au final, d’avoir confiance en son jugement.
Un plan d’accouchement peut toutefois s’avérer un outil très efficace pour vous guider lors de ce jour fatidique. Beaucoup de femmes se sentent plus calmes et plus préparées si elles ont déjà une idée de comment les choses vont se passer.
Les aspects de l’accouchement qui sont relativement dans votre marge de contrôle sont les suivants. Vous devriez les faire savoir à votre famille et vos amis.
● Qui va assister à l’accouchement (le cas échéant) ?
● Ce dont vous avez besoin/ce que vous voulez amener avec vous à l’hôpital ?
● A quel moment allez vous vous rendre à l’hôpital ? Voulez-vous y aller le plus vite possible ou voulez-vous passer une partie du travail à la maison avec vos proches ? Votre docteur vous a-t-il donné des instructions spécifiques (ex: contractions toutes les 5 minutes pendant au moins une heure) sur quand vous rendre à l’hôpital ? Avez-vous un numéro de téléphone disponible 24h sur 24 que vous pouvez appeler en cas d’incertitude ?
● Qui voulez-vous à vos côtés dans la salle de travail puis dans la salle d’accouchement ? (certains hôpitaux limitent le nombre de gens autorisés.)
● Voulez-vous que votre famille et vos amis soient dans la salle d’attente pendant que vous êtes en travail, ou préférez-vous qu’ils attendent à la maison et qu’ils viennent vous voir une fois que tout sera fini ?
● Etes-vous d’accord pour avoir des visites juste après l’accouchement, ou préférez-vous passer un petit moment toute seule avec le bébé et vos proches ?
● Voulez-vous faire une vidéo de l’accouchement ? Et si oui, voulez-vous spécifiez des choses à ne pas filmer ?
● Etes-vous d’accord pour que des étudiants en médecine ou apprenties infirmières soient dans la salle ?
● Voulez-vous écouter une musique ou regarder un DVD spécial pendant le travail ?
● Une fois que le bébé est naît, prévoyez-vous de l’allaiter au lais maternel ou au lait artificiel ? Voulez-vous qu’il reste avec vous pendant la nuit ou préférez-vous qu’il aille dans la nurserie ?
Vous devriez avoir une idées sur les choses suivantes, en sachant qu’il se peut qu’elles s’avèrent impossibles :
● Voulez-vous une anesthésie ? Une péridurale ? Seulement du Tylenol?
● Si vous ne voulez pas d’anesthésie, comment surmonterez-vous la douleur ? En marchant ? En essayant différentes positions ? Par des techniques de relaxation et de respiration ? Si vous prévoyez de procéder de cette manière, des cours d’accouchement naturel vous serez bénéfiques.
● Qui doit couper le cordon ombilical ?
● Qui doit vous dire si c’est un garçon ou une fille ? Voulez-vous le savoir par vous-même ?
● Voulez-vous prendre le bébé en main tout de suite, ou voulez-vous qu’on le lave avant ?

Il est important de garder en tête que vous pouvez changer d’avis sur l’anesthésie pendant votre travail, et il n’y a ni honte ni mal à cela. Si la santé du bébé est en jeu, il sera sûrement pris en charge avant que vous puissiez le prendre dans vos bras. Ainsi, il faut que vous restiez ouverte d’esprit lorsque vous concoctez votre plan, car la nature a le sien.

Certaines préférences médicales peuvent être inclues dans votre plan, ou vous pouvez laissez le docteur s’en occuper :
● Etes-vous d’accord pour une épisiotomie si votre docteur la recommande ?
● Etes-vous d’accord pour un accouchement assisté (ex: forceps)?
● Etes-vous d’accord pour utiliser des médicaments pour accélérer le travail ?
● Etes-vous d’accord pour être raccordée en permanence à des moniteurs qui mesurent vos contractions et le rythme cardiaque du bébé, ou préférez-vous marcher librement ? (Si vous recevez une péridurale, vous serez très probablement clouée au lit.)
● Parlez avec votre docteur de son avis sur le fait de provoquer l’accouchement, et envisagez ou non d’y avoir recours. Certains docteurs autorisent l’induction d’accouchement dès la 38ème semaine, alors que d’autres attendent la 40 ou 41ème, à moins qu’il existe une raison médicale de le faire plus tôt (ex: pré-éclampsie, stress du fœtus ou restriction de croissance intra-utérine.) Beaucoup de docteurs demandent une induction si le travail ne commence pas d’ici aux 41 ou 42 ème semaines, pour plusieurs raisons : le bébé va avoir ses premières selles avant la naissance, ce qui peut provoquer des problèmes respiratoires pour le bébé car il va les respirer dans le fluide amniotique. Le placenta commence à se détériorer, diminuant l’apport nutritionnel au bébé. Les niveaux de fluide amniotique deviennent trop bas. Les bébés nés après terme sont aussi plus gros, augmentant le risque d’avoir recours à une césarienne, ou de casser un os au bébé (en général la clavicule).

Prévoir, et savoir à quoi s’attendre peut grandement améliorer votre confiance et vous aider à vous relaxer le jour de l’accouchement. Toutefois, rien ne sert de tout tellement prévoir au millimètre près, pour s’avérer complètement dévaster si un petit pépin vient changer votre plan, ou que vous soyez amenée à insister pour que la plan soit respecté au détriment de la santé du bébé. Donc lorsque vous faites votre plan, concentrez-vous sur les aspects qui sont dans votre contrôle raisonnable et soyez souple sur le reste !

One Response to “Créer un plan d’accouchement”

Allan

almost@physiologic.initiator” rel=”nofollow”>.…

hello!!…

Leave a Reply